Tout commence en Finistère : une marque au service d’un territoire

C’est l’histoire d’une marque pas comme les autres. Elle ne sert pas l’image ou la notoriété d’un shampooing ou d’une voiture, mais celle d’un département. La marque de territoire Tout commence en Finistère, lancée par Finistère 360 réunit 1 650 ambassadrices et ambassadeurs fiers de leur bout de Bretagne. Les 10 ans étaient célébrés le 4 novembre 2021 à Carhaix.

Aurélie Camerlynck a lancé “Couture et Boutons d’Aur” à Fouesnant il y a deux ans. Cette ambassadrice zéro déchet originaire de Dieppe fabrique des produits textile pour remplacer le jetable en plastique de la vie de tous les jours. Elle met un point d’honneur à faire connaître “Tout commence en Finistère” dans sa communication avec le logo. “La marque parle de nous à travers des vidéos et nous appelle pour animer et participer à des ateliers. Rencontrer des gens, ça fait du bien lorsqu’on travaille seul” dit-elle. Quant au landernéen Paul Oulhen, champion de kayak-slalom et membre de la Team Nautisme Tout commence en Finistère, il se félicite que le réseau lui donne accès à des formations pour apprendre à mieux communiquer. “Je ne suis pas habitué à toucher les gens au sens large. Nos sports sont assez techniques et on s’adresse d’abord aux initiés” explique-t-il dans ce reportage.

© Christophe Pluchon, radio RCF Finistère

YouTube player
Je donne mon avis !
[Votes : 0 Moyenne : 0]

Christophe Pluchon

Journaliste radio sur RCF Finistère (ex Radio Rivages) depuis bientôt trente ans, collaborateur pour le réseau de femmes entrepreneuses "Femmes de Bretagne" et pour le magazine "Pages de Bretagne" de l'Établissement Public de Coopération Culturelle "Livre et Lecture en Bretagne". J'adore la radio et surtout le reportage, je lis des ebooks et je réécoute les vinyles de mon adolescence.

Voir tous les articles de Christophe Pluchon →