« Printemps Vingt Vingt », c’est le nom de la série de podcasts que met en ligne la webradio Oufipo du festival Longueur d’ondes de Brest. A la fin de l’été, à la demande de la mairie, les habitants de sept quartiers ont partagé leur ressenti sur le premier confinement, lors d’ateliers radio.

“J’ai récupéré quinze heures de matière sonore et je l’ai triée pour organiser une trame narrative chronologique, en partant du discours du président Macron. Chacun des dix épisodes devait faire entre trois et quatre minutes” explique Mathilde Simon, assistante aux actions culturelles à Oufipo. Anouk Edmont, chargée du suivi éditorial complète. “Les enfants du quartier de Saint-Pierre, par exemple, ont préparé leur prise de parole avec leur animatrice. On a créé le cadre pour qu’ils fassent des machines à son, des jingles, pour qu’ils s’amusent”.

Les personnes devaient poser des questions et apprendre à écouter. “Elles ont eu envie de s’exprimer, de faire bouger les choses, peut-être aussi parce que l’enregistrement serait mis en ligne” complète Mathilde Simon.

© Christophe Pluchon, radio RCF Finistère

YouTube player
Je donne mon avis !
[Votes : 0 Moyenne : 0]

Christophe Pluchon Podcast et Coquographie

Journaliste radio sur RCF Finistère (ex Radio Rivages) depuis bientôt trente ans, collaborateur pour le réseau de femmes entrepreneuses "Femmes de Bretagne" et pour le magazine "Pages de Bretagne" de l'Établissement Public de Coopération Culturelle "Livre et Lecture en Bretagne". J'adore la radio et surtout le reportage, je lis des ebooks et je réécoute les vinyles de mon adolescence.

Voir tous les articles de Christophe Pluchon Podcast et Coquographie →