Les galettes et palets de la biscuiterie Traou Mad à Pont-Aven

C’est l’histoire d’une biscuiterie centenaire qui s’expose à Pont-Aven, la ville qui l’a vue naître : Traou Mad. Son savoir-faire se dévoile en images jusqu’au 16 septembre 2021, square Théodore Botrel, sur le port, grâce à l’Oeil de Paco, alias Jean-François Le Bescond.

Traou Mad invite aussi le public à créer une œuvre collaborative géante, le 5 août, avec le peintre Héol.

Mais que veut dire Traou Mad, et comment la biscuiterie a-t-elle acquis une réputation au-delà des frontières ? “Traou mad, en breton, ça signifie les choses bonnes, de bons biscuits riches en beurre” explique Léonard Demé, responsable d’exploitation. L’entreprise s’est rendue célèbre pour sa galette, “fine et craquante”, et son palet “qui allie deux textures, fondante à l’extérieur, et croustillante au milieu car on le poinçonne”. La recette n’a pas changé depuis cent ans. “On prend le parti pris du plaisir” s’enthousiasme Léonard Demé.

Direction aussi la chaîne de fabrication de Traou Mad, dans le reportage audio…

© Christophe Pluchon, radio RCF Finistère

YouTube player
Les galettes et palets de la biscuiterie Traou Mad à Pont-Aven
Play
Je donne mon avis !
[Votes : 0 Moyenne : 0]

Christophe Pluchon

Journaliste radio sur RCF Finistère (ex Radio Rivages) depuis bientôt trente ans, collaborateur pour le réseau de femmes entrepreneuses "Femmes de Bretagne" et pour le magazine "Pages de Bretagne" de l'Établissement Public de Coopération Culturelle "Livre et Lecture en Bretagne". J'adore la radio et surtout le reportage, je lis des ebooks et je réécoute les vinyles de mon adolescence.

Voir tous les articles de Christophe Pluchon →