Sur la côte nord du Finistère, le village de pêcheurs goémoniers de Meneham revit depuis quelques années. Des artisans s’y sont installés. Jessica Marrec, de l’office de tourisme accepte de nous servir de fil rouge.

“Le corps de garde, c’est le symbole de Meneham, explique-t-elle. Cette maison entre les rochers daterait de 1756. C’est le bâtiment le plus ancien. Il a été commandé par le Duc d’Aiguillon qui a poursuivi l’œuvre de Vauban de fortification des côtes bretonnes pour faire face aux ennemis anglais et hollandais”. Les douaniers s’y sont ensuite installés, pour lutter contre la contrebande. Des familles de pêcheurs-goémoniers ont ensuite habité les maisons de Meneham .

Les compagnies de théâtre comme Ar Vro Bagan s’en donnent à cœur-joie pour dire les légendes (photo). Jessica Marrec poursuit. “Les habitants du village, les soirs de tempête mettaient des lanternes sur les cornes des vaches et les faisaient déambuler sur le rivage pour faire croire aux navires qu’il s’agissait d’un port. Ils se rapprochaient des récifs et sombraient”.

© Christophe Pluchon, radio RCF Finistère

YouTube player
L’ancien village de pêcheurs de Meneham à Kerlouan
Je donne mon avis !
[Votes : 0 Moyenne : 0]

Christophe Pluchon

Journaliste radio sur RCF Finistère (ex Radio Rivages) depuis bientôt trente ans, collaborateur pour le réseau de femmes entrepreneuses "Femmes de Bretagne" et pour le magazine "Pages de Bretagne" de l'Établissement Public de Coopération Culturelle "Livre et Lecture en Bretagne". J'adore la radio et surtout le reportage, je lis des ebooks et je réécoute les vinyles de mon adolescence.

Voir tous les articles de Christophe Pluchon →