Les trois premiers mois de grossesse seraient-ils tabous dans la société française ? Tabou au travail, tabou pour les services sociaux, et pourquoi la grossesse officielle ne dure-t-elle que six mois et pas neuf ? Judith Aquien, dans son livre “Trois mois sous silence”, le tabou de la condition des femmes en début de grossesse” (chez Payot-Rivages) pose ces questions et bien d’autres.

“L’une de mes deux grossesses s’est soldée par une fausse couche” exprime-t-elle au début de cette interview. “J’ai été frappée de voir le paradoxe entre les symptômes physiques et psychologiques que rencontrent les femmes pendant le premier trimestre de grossesse, et l’absence totale de prise en charge et de suivi de la part de la société, y compris les médecins et la Caisse Primaire d’Assurance Maladie qui n’est mise au courant qu’à la fin de ce premier trimestre de grossesse”.

Judith Aquien décrit aussi le sentiment de honte que les femmes peuvent exprimer au travail à cause des nausées et des vomissements.

© Christophe Pluchon, radio RCF Finistère

YouTube player
Play
Je donne mon avis !
[Votes : 2 Moyenne : 5]

Christophe Pluchon

Journaliste radio sur RCF Finistère (ex Radio Rivages) depuis bientôt trente ans, collaborateur pour le réseau de femmes entrepreneuses "Femmes de Bretagne" et pour le magazine "Pages de Bretagne" de l'Établissement Public de Coopération Culturelle "Livre et Lecture en Bretagne". J'adore la radio et surtout le reportage, je lis des ebooks et je réécoute les vinyles de mon adolescence.

Voir tous les articles de Christophe Pluchon →