La chanteuse finistérienne Gwennyn publie un nouveau disque. “Immram” contient onze titres, sur la nature, la magie de la Bretagne ou la condition de la femme.

“La fille du vent” dénonce l’excision, alors que dans “Me Ivez”, Gwennyn clame qu’une autre société est possible. “Chaque femme doit prendre sa place, trouver sa voie, là où elle rayonne le mieux. On peut se reconstruire lorsqu’on a parlé et qu’on a été comprise” dit-elle. Chose rare, Gwennyn reprend aussi dans ce disque un cantique vannetais. “Quelque chose de mystérieux s’en dégage. Le merveilleux s’invite à chaque instant” ajoute -t-elle dans l’interview pour la radio RCF.

© Christophe Pluchon, radio RCF Finistère

YouTube player
Play
Play
Je donne mon avis !
[Votes : 0 Moyenne : 0]

Christophe Pluchon

Journaliste radio sur RCF Finistère (ex Radio Rivages) depuis bientôt trente ans, collaborateur pour le réseau de femmes entrepreneuses "Femmes de Bretagne" et pour le magazine "Pages de Bretagne" de l'Établissement Public de Coopération Culturelle "Livre et Lecture en Bretagne". J'adore la radio et surtout le reportage, je lis des ebooks et je réécoute les vinyles de mon adolescence.

Voir tous les articles de Christophe Pluchon →