Dans l’atelier du peintre et graveur Thomas Godin à Landerneau

Si vous passez par la rue de la Fontaine Blanche à Landerneau, devant le numéro 25, vous ne resterez sans doute pas insensible au travail de Thomas Godin. Le graveur, qui expose à travers le monde s’est fait une belle réputation grâce à ses œuvres lumineuses inspirées par la Bretagne et réalisées selon la technique de l’eau forte. Dans cette longue interview pour RCF, l’ancien informaticien raconte comment il s’est reconverti suite à un stage, il y a neuf ans. “J’avais fait un petit éléphant en pointillés, pour mon neveu et je suis tombé fou amoureux. Il y avait tout, de la chimie, de la mécanique, de la métaphysique, de la poésie… Immédiatement, je me suis dit que ça allait conditionner ma vie”. Thomas Godin revient aussi sur l’origine des grands disques colorés et percés qui représentent “à la fois l’infini, l’universel, le cycle de la nature et de la vie”.

© Christophe Pluchon, radio RCF Finistère

YouTube player
Thomas Godin, graveur dans le Finistère
Je donne mon avis !
[Votes : 0 Moyenne : 0]

Christophe Pluchon

Journaliste radio sur RCF Finistère (ex Radio Rivages) depuis bientôt trente ans, collaborateur pour le réseau de femmes entrepreneuses "Femmes de Bretagne" et pour le magazine "Pages de Bretagne" de l'Établissement Public de Coopération Culturelle "Livre et Lecture en Bretagne". J'adore la radio et surtout le reportage, je lis des ebooks et je réécoute les vinyles de mon adolescence.

Voir tous les articles de Christophe Pluchon →